Charte d’engagement

  • Assurer la circulation des copies de salle en salle. Les coordinations (l’Acap sur l’Académie d’Amiens, CinéLigue sur l’Académie de Lille) acheminent une copie des films sur support DCP au premier cinéma de chaque circulation adressée en amont par courriel. Les cinémas se transmettent ensuite les DCP en respectant le planning. La dernière salle de chaque circulation retourne la copie à la coordination référente.
  • Lors de la réception du DCP compilé, charger les 5 films au programme et les conserver jusqu’à la mi-mai. Si l’équipement numérique du cinéma ne permet pas de stocker la totalité des films, il est impératif de charger les deux films socles et d’en informer la coordination afin qu’une nouvelle circulation soit mise en place début janvier pour les films optionnels.
  • Respecter le tarif en vigueur : 2,50 euros par apprenti et élève.
  • Proposer aux établissements des conditions d’accueil équivalentes à celles offertes au tout public :
    • respect du confort du public,
    • présence du personnel d’accueil,
    • respect des horaires,
    • respect de la qualité de projection (respect du format des films et de la VOSTF notamment),
    • respect des normes de sécurité.
  • Respecter le nombre maximum d’élèves par séance (80% de la jauge avec un maximum de 120 élèves), sauf exception validée par la coordination opérationnelle et la salle de cinéma partenaire.
  • Dès réception des plannings de projection, fixer les dates et horaires des séances avec les établissements scolaires.
  • Offrir une proposition suffisante de choix de jours et de créneaux horaires pour les établissements (trois demi-journées au moins dont un après-midi).
  • Transmettre, suffisamment en amont à la coordination référente, le détail des séances réservées par les établissements partenaires afin d’assurer les mises à disposition de KDM dans les délais impartis.
  • Assurer la gestion et le retour régulier des fiches de liaison et des bordereaux auprès de la coordination opérationnelle.
  • Fournir le calendrier des indisponibilités de la salle dans les plus brefs délais, dès la rentrée scolaire.
  • Favoriser une visibilité et lisibilité du dispositif auprès du public, notamment en intégrant le carton Lycéens et apprentis au cinéma (transmis par la coordination) avant chaque projection scolaire.
  • Diffuser la bande annonce des dispositifs.
  • Avertir au plus vite la coordination de toute modification ou de problèmes éventuels.